Boban Marković Orchestra

Balkan, Trad, World Music

Serbie

Biographie

Connue et reconnue dans les films d’Emir Kusturica (Arizona Dream et Underground), la fanfare du serbe Boban Markovic, forte de 14 musiciens et d’un style détonnant qui mélange jazz et folklore Balkan, s’impose depuis une dizaine d’années comme l’une des meilleures fanfares d’Europe centrale. Dans la musique Tzigane plus qu’ailleurs, la vie est courte et les nuits sont longues, et peuplées d’histoires. Celle-ci nous raconte l’histoire d’une promesse tenue. Boban Markovic, « le Roi des cuivres des Balkans »

Dans la passionnante épopée des fanfares serbes, Boban Markovic a marqué les esprits à jamais. Prononcez son nom et les têtes s’inclinent respectueusement, tout autant que les langues se délient. Ce descendant d’une famille de joueurs de Cor est originaire de Vladicin Han dans la profonde Serbie du sud, où il a été élevé dans la tradition musicale tzigane. Pendant que beaucoup s’interrogent sur ce que l’on peut se permettre ou non de faire pour préserver l’authenticité musicale, Boban, lui, poursuit sa route. Il s’aventure dans des directions jusqu’ici inexplorées, avec pour seul guide : ses envies, ses instincts et son inspiration, fusionnant et laissant infuser les traditions tziganes dans la clameur du monde entier.

A l’ère du boom de la scène "balkan beats" sur les dancefloors, portés par une poignée de DJ internationaux, se présentent aujourd’hui de jeunes admirateurs comme DJ Shantel, Zach Condon, leader du groupe Beirut et Balkan Beat Box, qui se réfèrent et citent, ’samplent’ et dédicacent des titres au "maître".

Vidéos